Next-up Sommaire - Informations sur les irradiations des ondes électromagnétiques


     

 
-01- Dernières News
Latest News
-02- Décret n°2002-775
du 3 Mai 2002
-03- Dossiers / Actualité
Files / News
-04- Projet de Loi / Charte
Law Project / Charter
-05- Auto-diagnostic/Probl.
Self Diagnosis/Problematic
-06- Téléphone Mobile
Mobile Telephone
-07- Antennes Relais TM
MT Relay Antennas
-08- Mesures / Pulsations
Notions de Bases TM
-09- Lanceur Alerte / stats
The Whistle Blower
-10- Témoignages
Testimonies
-11- Enquête Riverains
Enquiry neighbouthood
-12- ElectroSensibilité EHS
ElectroSensibility EHS
-13- Météorologie / CEM
Meteorology / EMF
-14- Protections CEM
Protection EMF
-15- Informations / Livres
Informations / Books
-16- Database Vidéothèque
Video Database
-17- Fonds Photos
Set of Photographs
-18- Justice - Procès
The Law - Trial
-19- OMS, AFSSET, INVS
AFOM, ART, AMF, ANFR
-20- Ils ont dit ...
They said ...
-21- Statuts / Règlements
Statutes / Conditions
-22- Liens
Links
-23- Moteur Recherche
Glossary/Glossaire
-24- Courriers / Mails
-25- Le FORUM
-26- Ecoutez les News
Tech. ReadSpeaker
-27- Doc. Professionnelle
Professional Doc.
-28- INTERNATIONAL

- Last Update: 11-11-2006 -

 

 PHC2i: Consulting, Ingénierie, Informatique ...


 

Rechercher sur le site de Next-up :

AFSSET

At last EHS is finally recognised by the NRPB this is a major step forward in the right direction and will offer hope to the m








DEFINITION DE l’OMS
LES ONDES ET LES CHAMPS ELECTROMAGNETIQUES :

Pour mémoire, une synthèse de l’Organisation Mondiale pour la Santé rappelle que de nombreuses sources naturelles et artificielles émettent de l’énergie sous la forme d’ondes électromagnétiques. Ces ondes proviennent de champs électriques et magnétiques oscillants qui interagissent de diverses façons avec les systèmes biologiques, par exemple les cellules, les plantes, les animaux ou l’homme. Une onde électromagnétique consiste en de minuscules paquets d’énergie appelés photons. L’énergie de chaque paquet ou photon est directement proportionnelle à la fréquence de l’onde : plus la fréquence est élevée, plus l’énergie transportée par chaque photon est élevée. La façon dont les ondes électromagnétiques agissent sur les systèmes biologiques est déterminée d’une part par l’intensité du champ, d’autre part par la quantité d’énergie de chaque photon.

On désigne par ” champs électromagnétiques ” les ondes électromagnétiques à basse fréquence et par ” rayonnement électromagnétique ” les ondes à très hautes fréquences. Selon leur fréquence et leur énergie, les ondes électromagnétiques peuvent être classées parmi les ” rayonnements ionisants ” ou les ” rayonnements non ionisants ”. C’est un terme général qui désigne la partie du spectre électromagnétique où l’énergie des photons est trop faible pour provoquer la rupture des liaisons atomiques. Ces rayonnements non ionisant comprennent le rayonnement ultraviolet (UV), la lumière visible, le rayonnement infrarouge, les radiofréquences et les micro-ondes, les champs à fréquence extrêmement faible (FEB ou ELF) ainsi que les champs électriques et magnétiques statiques. Même de forte intensité, ils ne peuvent provoquer d’ionisation dans un système biologique. Toutefois on a montré qu’ils avaient d’autres effets biologiques, par exemple en provoquant un échauffement, en modifiant des réactions chimiques ou en induisant des courants électriques dans les tissus et les cellules.


Info minute next-up : A compter du 2 Septembre 2005, l’AFSSE devient l’AFSSET (l’Agence Française de Sécurité Sanitaire de l’Environnement et du Travail)

 

 

-Traduction Next-up organisation -

 

EHS (Electro HyperSensibilité) "devrait" finalement d’être reconnu par NRPB *( National Radiological Protection Board), ce qui constitue une étape essentielle dans la bonne voie et qui va pouvoir redonner espoir aux nombreuses personnes souffrant de ces maladies qui affaiblissent leur santé.

Eileen O’Connor

* NRPB est l’équivalent du SCPRI Français ( Service Central de Protection contre les Rayonnements Ionisants).

 

NRPB le reconnaît !!

Les champs électromagnétiques peuvent vous rendre malades. 

 

Sarah-Kate Templeton, correspondant médicale

The Sunday Times – Royaume-Uni

11 septembre 2005-09-12

Une agence GOUVERNEMENTALE a reconnu pour la première fois que la population pouvait souffrir de nausées, maux de tête et douleurs musculaires lorsqu’elle était exposée aux champs électromagnétiques provenant des téléphones portables, des pylones électriques et des écrans d’ordinateurs. 

Ce qui est connu sous le nom d’Electro HyperSensibilité, réaction supérieure à l’énergie électrique, va être reconnue comme élément détériorant pour la santé (affaiblissement physique).

Un  rapport de l’Organisme de la Santé Publique (Health Protection Agency HPA) va être publié le mois prochain, qui insistera sur le nombre croissant des Britanniques souffrant de ce syndrome. Bien que le chiffre exact ne soit pas connu, des milliers de personnes sont suspectées d’en porter les symptômes.

On attend du rapport de l’organisme de la protection contre les radiations qu’il confirme que leur médecins généralistes ne sait pas comment traiter les souffrances et que plus de recherche s’avère nécessaire pour trouver des solutions curatives. Ce rapport donnera une liste complète des symptômes, dont les vertiges, le battement cardiaque irrégulier et les pertes de mémoire.

Bien que la plupart des pays Européens ne reconnaissent pas la situation, la Grande Bretagne va suivre la Suède où l’Electro HyperSensibilité  a été reconnue comme un élément nocif pour la santé en 2000. Environ 300.000 Suédois en souffrent.

Sa connaissance peut entraîner une action légale chez les personnes affectées qui affirment que les antennes de téléphonie mobile les ont rendues malades.

En janvier, M. William Stewart, président de HPA et conseiller gouvernemental pour les téléphones portables, a averti qu’une faible proportion de la population pourrait être affectée par une exposition aux champs électromagnétiques et qu’elle serait soigneusement examinée en ce qui concerne ce problème.

HPA a maintenant examiné tous les manuels scientifiques sur l’hypersensibilité et en a conclu que cela était un véritable syndrome. Cet état avait été préalablement attribué à une perturbation psychologique.

Les découvertes devraient conduire à un meilleur traitement pour les personnes souffrantes. En Suède, les personnes qui sont allergiques à l’énergie électrique reçoivent un soutien du gouvernement pour leur permettre de réduire l’exposition aux radiations chez eux et sur leur lieu de travail.

Des câbles spéciaux sont installés chez les personnes souffrantes et les cuisinières électriques sont remplacées par des cuisinières à gaz. Les murs, les toitures et les fenêtres peuvent être revêtus d’une fine couche d’aluminium pour éloigner les champs électromagnétiques – ainsi, l’énergie qui entoure l’endroit ne comporte pas d’ondes électriques.

Ceux qui font campagne au Royaume-Uni pensent que les dispositifs électriques dans les maisons et sur les lieux de travail, ainsi que les téléphones portables qui émettent des radiations micro-ondes sont à l’origine du déclenchement du syndrome.  

L’une des préoccupations particulières concernant l’exposition aux radiations émises par les antennes des

En janvier, Stewart a également demandé un examen national des règles à mettre en vigueur pour l’installation de ces antennes. L’examen a été lancé par le gouvernement en avril.

Les Britanniques souffrant de ce syndrome dissent qu’ils ont l’impression d’être « zappés » par le

s installations des champs électromagnétiques et changent de direction pour les éviter.

Certains ont déménagé dans des endroits isolés où la pollution électromagnétique est plus faible.

Le rapport HPA est attendu impatiemment par ceux qui font campagne. Alasdair Philips, directeur de la campagne menée par le groupe Powerwatch a dit: “ceci aidera le nombre croissant de gens qui nous disent que leur médecins généralistes ne sait pas comment les traiter.

Rod Read, président de l’hypersensibilité au Royaume-Uni, a ajouté: “ceci va constituer le point de départ de la prise de conscience d’une nouvelle forme de pollution provenant de l’énergie électrique.  

http://www.timesonline.co.uk/article/0,,2087-1774586,00.html

 

Best regards.

Agnes

www.mast-victims.org

 

 

At last EHS is finally recognised by the NRPB this is a major step forward in the right direction and will offer hope to the many people suffering with this debilitating illness.

 

Eileen O’Connor

 

NRPB acknowledges!!!

Electrical fields can make you sick

The Sunday Times – Britain

September 11, 2005

A GOVERNMENT agency has acknowledged for the first time that people can suffer nausea, headaches and muscle pains when exposed to electromagnetic fields from mobile phones, electricity pylons and computer screens.

The condition known as electrosensitivity, a heightened reaction to electrical energy, will be recognised as a physical impairment.

A report by the Health Protection Agency (HPA), to be published next month, will state that increasing numbers of British people are suffering from the syndrome. While the total figure is not known, thousands are believed to be affected to some extent.

The report, by the agency’s radiation protection division, is expected to say that GPs do not know how to treat sufferers and that more research is needed to find cures. It will give a full list of the symptoms, which can include dizziness, irregular heartbeat and loss of memory.

Although most European countries do not recognise the condition, Britain will follow Sweden where electrosensitivity was recognised as a physical impairment in 2000. About 300,000 Swedish men and women are sufferers.

The acknowledgement may fuel legal action by sufferers who claim mobile phone masts have made them ill.

In January Sir William Stewart, chairman of the HPA and the government’s adviser on mobile phones, warned that a small proportion of the population could be harmed by exposure to electromagnetic fields, and called for careful examination of the problem.

The HPA has now reviewed all scientific literature on electrosensitivity and concluded that it is a real syndrome. The condition had previously been dismissed as psychological.

The findings should lead to better treatment for sufferers. In Sweden people who are allergic to electrical energy receive government support to reduce exposure in their homes and workplaces.

Special cables are installed in sufferers’ homes while electric cookers are replaced with gas stoves. Walls, roofs, floors and windows can be covered with a thin aluminium foil to keep out the electromagnetic field — the area of energy that occurs round any electrically conductive item.

British campaigners believe electrical devices in the home and the workplace, as well as mobile phones emitting microwave radiation, have created an environmental trigger for the syndrome.

There is particular concern about exposure to emissions from mobile phone masts or base stations, often located near schools or hospitals.

In January Stewart also called for a national review of planning rules for masts. The review was launched by the government in April.

British sufferers report feeling they are being “zapped” by electromagnetic fields from appliances and go out of their way to avoid them.

Some have moved to remote areas where electromagnetic pollution is lower.

The HPA report is eagerly awaited by campaigners. Alasdair Philips, director of the campaign group Powerwatch, said: “This will help the increasing number of people who tell us their GPs do not know how to treat them.”

Rod Read, chairman of Electrosensitivity UK, added: “This will be the beginning of an awareness of a new form of pollution from electrical energy.”

 

http://www.timesonline.co.uk/article/0,,2087-1774586,00.html

 

Best regards.

Agnes

www.mast-victims.org