Chaîne DIRECT8,
émission TOUCHE PAS MA PLANETE
du 18 février 2006.

Téléphones Portables, Antennes relais : Les Mauvaises Ondes


Le Débat


Présentée par Clélie MATHIAS


Invités :
Etienne CENDRIER
Porte parole national de l'association Robin des Toits,
Yves CONTASSOT
Adjoint au Maire de Paris, chargé de l’environnement
René DE SEZE
Médecin, Directeur de recherche à l'INERIS.
Arnaud MIQUEL
Président du conseil d'administration de l'Agence Nationale des FRéquences (ANFR).
Michèle RIVASI
Porte-parole du Centre de Recherche et d'Informations Indépendantes
sur les Rayonnements ÉlectroMagnétiques. (CRIIREM)


Avertissement : Information pour un usage personnel et privé

Nécessite l'obtention d'un PASSWORD gratuit. (Cliquer)
Message de Christian
écrit le 25/02/2006 à 14h24
Bravo pour cette émission.
Message de smn
écrit le 25/02/2006 à 17h37
merci et bravo pour l'effort fourni par votre excellente equipe.
Message de marc
écrit le 25/02/2006 à 18h52
LES PARENTS D'ELEVES DU COLLEGE JEAN BERTIN DE SAINT GEORGES / BAULCHE (YONNE) ONT GAGNE !

Après 2 années de combat et après avoir alertés les élus (député, maires du SIVOS, conseil général) sur le danger de ce type d'installation, Les parents d'élèves du Collège Jean Bertin de Saint Georges / Baulche (Yonne) obtiennent gain de cause : l'antenne de téléphonie Bouygues Telecom a été démontée pendant les vacances de février ! (l'antenne avait été installée fin 1999)

Nous espérons qu' après les cas de Saint Cyr l'école, Ruitz et maintenant Saint Georges / Baulche, les élus voteront enfin une loi protégeant les enfants de ce type d'installation sur les établissements scolaires.

A noter que M.Soisson (député de l'Yonne) , qui avait rencontré le porte parole des parents d’élèves en 2005 s'est engagé à soutenir une loi dans ce sens.

Merci à tous de votre aide,

Respectueusement ,

Les parents d'élèves

(une mobilisation réussie !)

rappel de notre action sur http://contre-antenne.site.voila.fr
Message de Olivier Escavi Daranc
écrit le 25/02/2006 à 19h56
Mes réactions à l’émission : Les convictions de monsieur De Sèze sont dangereuses ! Il tient les mêmes propos que tenaient les scientifiques sur les problèmes éventuels liés à la consommation de tabac ou d’alcool à la grande époque de ces deux produits aujourd’hui montrés du doigt et dénoncés comme étant facteur de MORT !
Je propose à monsieur De Sèze de venir habiter dans une tour HLM de Brest, juste en dessous d’antennes relais, de venir travailler dans mon bureau où pour lui faire plaisir, je lui réinstallerai mon système WIFI qui ne me permettait plus de stationner dans cette pièce, et enfin je lui cèderai le portable que j’ai mis de côté en 1999 pour cause de migraines innommables avec mes cinq heures + cinq heures de forfait, en l’obligeant d’utiliser le forfait dans sa totalité.
Et puis, dans un an, on se retrouve sur le plateau télé, car cette fois-ci je ne déclinerai pas l’invitation qui m’avait été faite !
Sinon, cette émission ne m’a rien apporté, à part de constater que tout tourne toujours autour des mêmes noms, des mêmes gens, des mêmes scientifiques, des mêmes mots, des mêmes phrases, et que cela dure depuis bien trop longtemps.
Marc Cendrier défend bien la cause.
Message de kamkam
écrit le 26/02/2006 à 05h27
J'habite un logement hlm à Paris avec une antenne relais au dessus de mon appartement, (j'ai 2 enfants en bas age); ça m'angoisse et je ne peu rien faire; je constate que c'est surtout au dessus des logement hlm qu'on trouve ces objets inquiétants; pourquoi personnes (ou peu de gens) s'en souci? pouvez vous me passer un document à télécharger dont je ferai des copies et je distribuerai dans les boites à lettres? peut-être ça fera prendre un peu plus conscience...quand on est pauvre comme moi on subit déjà la mal-bouffe (les aliments bio sont trop cher pour moi), en plus on subit ces ondes électromagnétiques etc...
merci à vous Kamkam
Message de Eddy
écrit le 26/02/2006 à 16h15
Bonjour à tous et bravo!!!!!
Tout à fait d'accord avec Mr.Olivier Escavi, que dire d'un toit plat, hérissé de 12 antennes-relais, même niveau, dans le champ direct de 4 antennes-relais braquées sur notre chambre à 20 mètres (tout juste)????? Mesures impressionnantes!!!!! Nuage électromagnétique criminel, 3 opérateurs arrogants et bien conscients du risque.... des politiques lamentables, (pour ne pas dire archi NUL) une HONTE!!!!!!!!! tout est dit...... mais l'affaire n'est pas terminée!!!!!!!!! Il faut beaucoup de courage et de détermination certes, mais L UNION FAIT LA FORCE ..... AVIS à TOUS....... Ne jamais baisser les bras, quand il s'agit de protéger sa vie, surtout face à une mauvaise foi EVIDENTE.......
Message de Jean
écrit le 26/02/2006 à 21h48
Monsieur De Séze affirme une nouvelle fois dans ce débat que les normes actuelles officielles d’irradiations en vigueur qui sont opposées aux riverains des antennes relais en France (décret 2002-775) et qui sont, rappellons-le de 41 V/m en GSM, 58V/m en DSC et 61 V/m en UMTS : Ne sont absolument pas dangereuses pour l’homme.
Face aux médias, que Monsieur De Séze nous montre l'exemple et nous prouve qu'il est possible de de se faire irradier à 60 V/m sans aucun risque !.
Trois cas de figures peuvent se produire :
- Soit il refuse, ce qui ne fera que confirmer les doutes et dans ce cas chacun en tirera ses propres conclusions. - Soit il abandonnera rapidement cette expérience en se rappelant peut-être qu’il est père de famille. - Soit . . .
Malgré quelques oublis essentiels, ce débat a été certainement positif pour de nombreux auditeurs.
Manifestement il y avait sur ce plateau de télévision un personne qui aurait mieux fait de ne pas venir : Heureusement que le ridicule ne tue pas !
Notons que Mr Arnaud Miquel de l’ANFR s’est démarqué et nous a tenu un langage aux antipodes de son prédécesseur. Merci aux autres invités d’avoir bien cerné et expliqué la problématique de la téléphonie mobile.
Il n’en reste pas moins qu’il y a une extrême urgence sanitaire et sociale à ce que l’ensemble des problèmes soient résolus dans les plus brefs délais.
Message de Henri
écrit le 26/02/2006 à 22h40
Je suis retraité, et je suis obligé de partir me réfugier chez mon fils tous les jours, entre 14 et 19 heures, lorsque le trafic sur les antennes augmentent, mon coeur s'emballe. Comme par magie, deux heures après tous mes symptômes ont disparus. Bravo pour tout ce que vous faites.
Message de MARC
écrit le 27/02/2006 à 13h29
En ce qui concerne Monsieur De Séze, il a dit dans ce débat : « … il n’y a pas de modulation identifiable dans les émissions des antennes relais … ». S’il n’y a pas de modulation, il n’y a pas de com !!!! Il faut faire un bêtisier de toutes les . . . . . . (mots censurés par la modératrice).
Message de Modératrices (eurs)
écrit le 27/02/2006 à 15h22
Ce trackback est un espace de discussion portant sur le thème de l'article (le débat de l’émission de DIRECT8). Nous recevons énormément de messages relatifs aux CEM en général, Antennes Relais, Wifi, DECT, EHS, effets Biologiques et Sanitaires, etc . . . Ces messages qui ne concernent pas spécifiquement le trackback du débat ne sont pas affichés, néanmoins ils sont conservés et seront reportés sur le Forum de discussions qui va être prochainement mis en ligne. Merci
Message de Cathy
écrit le 27/02/2006 à 21h50
Il a fallu des décennies pour que les gouvernements admettent l'existence de la pollution chimique. Maintenant, nous devons nous battre pour faire accepter la plus sournoise, la plus dangereuse des pollutions de notre environnement : la pollution électromagnétique ! Invisible, inodore, elle est omniprésente dans l'environnement des pays développés et depuis les années 60, on constate une évolution constante des maladies dites de "civilisation".
La téléphonie mobile (téléphone portable, antennes relais, wi-fi, GSM, UMTS, etc.) connaît un développement à nul autre semblable : jamais technologie n'a connu un tel succès dans le public, sans qu'on ait le moindre recul quant à ses effets secondaires.
Pas d'AMM comme pour les médicaments qui demandent des années de recherches et d'études avant d'obtenir une autorisation de mise sur le marché.
M. DE SEZE affirme sans l'ombre d'une hésitation qu'il n'y a pas de danger ! Alors que les rapports scientifiques, à l'étranger, démontrent le contraire.
Il suffit de voir l'évolution de notre société, la multiplication des individus atteints par des pathologies telles que Alzheimer, Parkinson, scléroses en plaques, troubles du comportement, de la mémoire, de l'apprentissage, pour comprendre que tout cela n'est pas lié à l'âge de la population !
L'organisme d'un être vivant (car l'homme n'est pas le seul concerné, les animaux aussi !) est une merveilleuse mécanique faite de combinaisons chimiques et électriques qui font partie d'un tout, dans l'univers. Notre organisme interagit avec l'électricité naturelle de l'environnement.
Mais depuis l'explosion de l'ère industrielle, nous avons développé des sources de pollution si importantes que notre organisme n'arrive plus à s'adapter.
Un téléphone est fait pour téléphoner.
Et comme si cela ne suffisait pas pour rendre les gens totalement dépendants, on ajoute des fonctions toujours plus nombreuses.
Comme le tabac, avec les additifs qui rendent les fumeurs encore plus accrochés !
A quand les cures de désintoxication à la téléphonie mobile ?

Rendez-vous à M. DE SEZE et al. dans quelques années, quand le scandale de la téléphonie mobile éclatera, comme a éclaté le scandale de l'amiante, du plomb, de la vache folle, du sang contaminé...

L'histoire de notre pays est suffisamment fournie en exemples de ce type pour que le citoyen doué de bon sens ne prenne pas au sérieux les affirmations mensongères de M. DE SEZE.
Mieux : que M. DE SEZE sorte de son carcan pour avoir la curiosité de prendre connaissance de tous les rapports scientifiques qui démontrent le contraire de son affirmation : des effets ont été trouvés et démontrés. Il n'y a qu'en France qu'on s'obstine à les nier !

Qu'on cesse également de berner les Français en ne répondant pas à l'éternelle question : "combien y a-t-il d'antennes de téléphonie mobile ?". Systématiquement, on nous parle de "stations de base" qui seraient au nombre de 50 000... mais une station de base peut compter plusieurs antennes. Il serait plus honnête de dire qu'il y a environ 500 000 antennes !
Message de Cathy
écrit le 01/03/2006 à 15h43
Lorsqu'on mon fils de 17 ans a un téléphone portable à la maison, je le sens tout de suite : à son visage blanc, ses réactions violentes, il n'est plus lui-même.

Le lendemain, c'est à mon tour d'avoir la tête dans un étau pour toute la journée avec des énervements et difficultés de concentration, se ressentant dans le travail, d'où je vais être sans doute être renvoyée.

Mon fils veut quitter la maison car je lui interdit le portable, ayant des problèmes de santé. Il ne comprend pas.

Ce portable a gaché notre famille, si petite soit-elle.

On se dispute tout le temps.
On remarque les gens toujours pressés, même en vacances, aussi énervés que d'habitude.
Seul un problème très grâve de grande ampleur dont on pourrait prouver la cause amènerait à faire prendre conscience de cette cause.

C'est bien de continuer.
Merci
Message de St Just
écrit le 01/03/2006 à 18h27
Incroyable cette émission, surtout lorsque Clélie Mathias la présentatrice pose cette question concernant le scandale de l’enquête de l’INVS sur tous les cancers des enfants de l’école de St Cyr L’Ecole, dont les investigations ont porté sur tout, sauf sur l’association entre les antennes relais de téléphonie mobile sur l’école et l’apparition des pathologies :
« Qu’est-ce que cela veut dire pour vous que l’enquête a été biaisée, que tout ça cela veut dire que l’on nous cache quelque chose ? ».
Etienne Cendrier lui répond sans ambiguïtés :
« Cela veut dire qu’il y a une collusion entre l’état et les industriels pour retarder la connaissance des effets sanitaires, c'est-à-dire que Monsieur De Séze que je vois souvent, je ne sais pas s’il a bien compris, lui va servir de fusible quand cela va péter, c'est-à-dire que tout le monde, y compris les politiques et les industriels se retournerons vers lui pour lui dire : Vous nous avez dit qu’il n’y avait aucun problème pour la santé ».

Après tous les scandales que nous connaissons, tous les Citoyens qui ont un peu de bon sens sont en droit d’exiger la vérité sur les effets des radio-fréquences de type micro-ondes de la téléphonie mobile sur l'humain avant que ne se produise le pire, qui ce coup-ci, sera à la hauteur du nombre de personnes concernées (surtout les jeunes).
Dans le même registre, il y a aussi l’aveu officiel en direct du représentant de l’Agence Nationale des Fréquences qui s'exprime clairement concernant la charte des bonnes pratiques signée entre les Opérateurs et l’Association des Maires de France : « … qui est plus ou moins respectée ».
La réalité, maintenant serait plutôt de dire qu’elle n’est presque jamais respectée dans les cas dits "sensibles" !
Mais dans l’ensemble, ses propos mêmes s’ils ont été politiquement corrects, aboutissent presque tous aux mêmes conclusions concernant la téléphonie mobile : il y a des problèmes.

La vraie question qui émerge de ce débat ne serait-elle pas que les décideurs marginalisent tant faire ce peut le constat de l'évaluation, parce qu’il menace souvent leurs positions sociales ou politiques ?
Message de Jraifi
écrit le 01/03/2006 à 21h39
Bonjour à tous,

Un fait incontesté aujourd'hui c'est que la pollution électromagnétique est un statu-quo, pour cette raison pourquoi ne pas focaliser notre attention sur la prévention c.à.d les différentes actions à entreprendre pour éviter toute mauvaise surprise?. C'est un sujet qui interesse tout le monde. Bon courage
Message de Cathy
écrit le 01/03/2006 à 23h24
Ce matin, j'ai entendu sur France Inter la présentation de l'émission d'Edwige Antier, "Enfance". Augmentation de la fréquence des troubles du comportement, de l'attention, de la mémorisation, hyperactivité, agressivité, etc.
J'ai immédiatement fait le lien avec la téléphonie mobile, parce que c'est un constat que nous avons fait également au sein d'une commission d'éducation spécialisée dans une ville où tout un secteur est hérissé d'antennes-relais.
Dresser la liste des enfants présentant ce type de comportement et comparer leur adresse de domiciliation, de même que le registre des absences avec motifs de ces absences (maux de tête, nausées, etc.) serait tout aussi révélateur !
Message de hend
écrit le 16/03/2006 à 15h36
  • a mon avis je pense que ce telephone cellulaire est important mais il faut vraiment respecter l utilisation
Message de MCM@
écrit le 22/03/2006 à 14h02
Bonjour a tous, toutes.
Je constate malgré moi que partout et dans tous les lieux il y a plus ou moins les mêmes mots.
Le téléphone portable doit rester un outil de travail et rien d'autre. A moins qu'il aille au boulot a ma place et moi je parts en vacances. Ensuite savoir  exactement ce qui nous perturbe (désordres physiologiques, etc...). Certains parlent de l'effet micro-onde ?? D’autres font comparaison de dangerosité avec l'appareil qui stationne dans certaines cuisines, ensuite les journalistes qui évoquent par des titres imposés, que les scientifiques ne sont pas d'accord.
En ce qui concerne l'incohérence biologique denominé De Séze, plus ............ que cela tu meurs. Personnellement je me demande si celui qui lui a fourni les diplômes ne devrait pas être poursuivi pour complicité de crimes contre l'humanité. Enfin et pour clore ma participation, nous sommes tous des parents responsables, ainsi et tant que nous avons un souffle de vie combattons l'incohérence, de nos MAIRIES, DEPUTES, SENATEURS, de nos voisins; en écrivant  en manifestant pacifiquement ( par des discussions et autres forums).
Toutes émission ou débat qui traite de la pollution électromagnétique en général et la non ionisante EM en particulier dans un langage accessible est bienvenu, surtout s'il est encadré par des gens spécialisés dans le domaine, permettant ainsi l'éclairage des populations qui subissent de plus en plus un taux croissant  d'irradiation chaque jour, souffrant en silence sans que la médecine leur viennent en aide.
" Au nom de la vie, moi  MCM@ je dis non au progrès technologique s'il programme ma mise a mort ".  

 

Réagissez !! Donnez votre avis.
Nom ou Pseudo :
Email (facultatif) :
Message :
Ce trackback est un espace de discussion portant sur le thème de l'article, nous vous demandons de reporter sur le Forum prochainement mis en ligne tous les messages non affichés suivant les règles d’utilisations qui ne concernent pas spécifiquement cet article (sujet).