1

Compteur_Mouchard_Linky_France_Danger_CPL
Dossier Complet du compteur
Linky
click

 

 


Cable_blinde_absorbant_VMVB_3x2_5_detail_et_coupe_tranversale

 

Flag Uk

Shielded_installation_cable_that_absorbs_radiation_VMVB_type

 

Abgeschirmtes_und_absorbierendes_Kabel

 

Pour avancer, pas de paroles, des actes : il faut du concret opposable en droit.
Aider Next-up organisation qui a besoin de soutiens dans son combat de salubrité publique, merci
(click)

Actions possibles en fonction des dons (déductibles) à l'organisation :
- Plainte pour empoisonnement de masse contre Bouygues Telecom avec constitution de partie civile.
(Dossier bouclé : irradiation de masse d'enfants lors d'un azimutage d'un FH, sur plusieurs kilomètres, le même jour et à la même heure
deux écoles totalement distinctes, une primaire et une maternelle impactées dans le nord de la France avec des conséquences pathologiques).
- Plainte pour empoisonnement (Décret 2002-775) contre Roselyne Bachelot, Ministre de la Santé avec constitution de partie civile.
(La Ministre de la Santé doit s'expliquer sur une irradiation HF légale, opposable mais . . . létale de 10 000 000 µW/m² soit 61 V/m).
- Surmortalité riverains antennes relais : Demande d'ouverture d'enquête judiciaire préliminaire contre Orange France SA
(Dossier désistement de procédure engagée par Orange France SA par devant la Cour d'Appel de Versailles).
- Fourniture possible (gratuitement) d'eau hexagonale par l'achèvement de la nouvelle unité de production
à partir de cet été à l'EHS Zone Refuge pour le ressourcement, etc ...

Prochaine Next-up news :
Présentation nouveau protocole de mesures conforme aux réalités scientifiques !




CPL: Courant Porteur en Ligne = PLC: PowerLine Communication =
PLT: PowerLine Telecommunication = PPC: Power Plus Communications.

2

 

USA
www.pubmed.gouv
- USA Ministère de la Santé : Étude Scientifique
"Une nouvelle exposition électromagnétique métrique:
Les Hautes Fréquences avec le passage de la tension électrique sont associées à une augmentation de l'incidence du cancer chez les enseignants d’une école de Californie.


USA

www.pubmed.gouv
USA Department of Health : Scientific Study
"A new electromagnetic exposure metric :
High Frequency voltage transients associated with increased cancer incidence in teachers in a California school".

 

Comprendre la problèmatique du CPL et les CEM des RF/HF

Compteurs électriques (EDF-CPL): Qui payera la facture ?


CPL et nouveau compteur d'électricité
Mise en Garde

.

(Communiqué de Presse : Analyse THT)
.

à EDF / ERDF*
(* Electricité Réseau Distribution France, qui est aussi le propriétaire du compteur)
(voire en substitution HT et THT : RTE)
&
Opérateurs Télécommunications, etc . . .

- Brève synthèse –

Qu’est ce que le (ou les) Courant Porteur en Ligne appelé CPL ?
(ou PLC: PowerLine Communication - PLT: PowerLine Telecommunication - PPC: Power Plus Communications).

C’est une technologie qui consiste à transporter par les câbles de distribution de l’électricité,
donc en passant par votre compteur électrique,
un signal de modulation bas ou haut débit de Haute Fréquence de
1,6 MHz à 34 MHz 
en le superposant au signal basse fréquence
50 Hz du courant électrique.

Ce signal Haute Fréquence permet de transmettre des données numériques
d’un débit de transfert théorique de l’ordre de plusieurs dizaines de Mbits
entre une phase et le neutre de l’installation électrique domestique suivant la configuration
de l’architecture des câbles des réseaux électriques qui sont en général non blindés.

Comment fonctionne la technologie CPL ?

Le réseau électrique Très Haute Tension est géré par RTE,
( RTE = Réseau Transport Electricité )
Haute-Tension (HT), Moyenne Tension (MT) ou Basse Tension (BT)
en distribution est géré par ERDF
(Electricité Réseau Distribution France, qui est aussi le propriétaire du compteur).
Ces "tensions" arrivent à des postes de transformations pour la distribution sur le réseau final.
C’est souvent à ce niveau que l’on injecte les signaux en Hautes Fréquences (HF)
pour la création de boucles de distributions dites locales, voire plus.

La normalisation indoor actuelle du CPL (définie par l’IEEE) s’effectue
sous plusieurs standards dont le principal est américain appelé "Homeplug" (idem que le WiFi)
en 3 débits " théoriques" spécifiques : 14 Mbits, 85 Mbits , 200 Mbits, voire 400 Mbits.
néanmoins la réalité est souvent tout autre avec des débits constatés qui varient souvent
entre 5 et 30 Mbits en fonction des divers paramètres physiques tels que la longueur des
câbles porteurs, la vétusté du réseau, les connections, les performances des adaptateurs, etc . . .

Bien que le CPL soit actuellement peu développé (mais en croissance),
sous certaines conditions très strictes et encadrées pour son installation (cablage),
certains pensent qu’il pourrait être une alternative crédible à l’ADSL, au WiFi, WiMax, etc . . .
qui peut se déployer en grappes au niveau d'un transformateur,
en couverture de "Zones Blanches" ou en complément d'autres infrastructures.

Néanmoins notons que dans de nombreux cas . . .
le déploiement un simple câble ethernet suffit !.

Le CPL est une technologie qui se décline suivant deux principes :
le compteur faisant la frontière entre l’extérieur (Outdoor) et l’intérieur (Indoor).

- Le CPL Indoor nécessite pour un accès à internet un modem-routeur et un adaptateur pour faire communiquer les flux numériques portés par le courant et éliminer les composantes 50 Hz .

- Le CPL Outdoor (partie professionnelle) nécessite l'utilisation de répéteurs-amplificateurs
environ tous les 300 mètres pour compenser sa perte de charge à partir du poste
où le signal numérique est mixé avec le signal électrique.

Les rayonnements des signaux HF du CPL perturbent très fortement notamment les bandes de
modulation des fréquences dans le spectre des ondes courtes des radioamateurs,
celles-ci s’effectuent suivant :

- l’OFDM  (Orthogonal Frequency Division Multiplexing) accréditée par l’Homeplug.
Le signal HF est injecté sur plusieurs fréquences à la fois, ensuite Il est possible de gérer de
"manière informatique" simultanément chaque fréquence sur chaque bande porteuse ou s/porteuse.

- le Spread Spectrum ou le CDMA (Code Division Multiple Access) est une modulation dite à large spectre qui consiste à étaler le signal sur une bande de fréquence plus large que nécessaire dans
le but de diminuer les interférences et les distorsions inhérentes aux installations (distances, etc...).
En principe les installations qui utilisent la solution OFDM sont en hauts débits
et celles en étalement de spectre sont en bas débits.

La sécurisation (cryptage) est réalisée par le CSMA/CA
(Carrier Sense Multiple Access with Collision Avoidance), avec un signal codé à l’origine qui est décodé par le code de l’usager final, exactement comme pour les réseaux  WiFi.


Le côté juridique (réglementation) du CPL :


Les réseaux CPL sont à la fois des réseaux électriques et des réseaux de télécommunications,
c’est donc assez complexe à gérer pour les autorités de régulation.
Les Collectivités, RTE, ERDF, EDF, etc. . . qui détiennent  presque la totalité du réseau français
n’ont pas vocation à devenir opérateurs en télécommunications, néanmoins il commence
à exister des régies de distribution d’électricité ou autres qui ont opté pour cette option.
(exemple : EDEV-CPL Groupe EDF ou EPRESA)


Le problème environnemental majeur du CPL :

Les câbles du réseau électrique n’ont pas été conçus à l’origine pour transporter
des signaux Hautes Fréquences !

- Exemple de câble industriel multi-brins standard non isolé et isolé (non blindé) -

Les câbles électriques standards existants sont en principe totalement inadaptés,
c'est-à-dire non blindés pour empêcher leurs rayonnements
à l’intérieur des bâtiments (réseau privé domestique),
mais aussi à l’extérieur.
En conséquence mettre un courant dit CPL dans des câbles non blindés,
c’est créer une nouvelle source de pollution en rayonnements (irradiations) Hautes Fréquences conséquente dans l’environnement en général,
mais aussi dans tout son lieu de vie et celui de ses voisins.



- Exemple de câble industriel multi-brins Une Paire blindé -




- Exemple de câbles coaxiaux d'antennes relais HF blindés-
(Antennes relais sur pylône THT Valence-Drôme)
Dossier pylônes THT et Antennes Relais (cliquer)

Le CPL est donc un pollueur
dont il faut confiner les rayonnements permanents HF générés
par des câbles blindés.

Ne recommençons pas l'erreur des LFC !!!

Un comparatif de bien moindre ampleur de l'impact possible des rayonnements du CPL
de part l'étendue de l'ensemble des ramifications,
peut être réalisé avec la commercialisation des Lampes Fluo Compactes (LFC)
appelées aussi lampes basses consommations
qui génèrent actuellement dans chaque foyer des sources de rayonnements HF.

Next-up organisation a été le premier à dévoiler avec des mesures
les rayonnements des LFC
un site internet spécifique d'information grand public est disponible,

depuis le scandale est sur la place publique.

Maintenant la majorité de la population a acheté massivement ces lampes
sans aucune information et sans mise en garde
des Autorités Sanitaires et de l'ADEME

sur leurs toxicités (en fonction de leur utilisation),
résultat fin janvier 2008 :
les industriels vont commercialiser
un nouveau type de lampes basses consommations
sans rayonnement dit  . . . " lampes propres " !.

EHS / LFC
Témoignage


Identiquement dans la problématique du CPL
nous "mettons en garde concernant les CEM"
tous les Opérateurs de télécommunication par CPL,
tous ceux qui utilisent ou vont utiliser cette technologie
notamment EDF et ses filliales,
afin qu’ils aient une réelle prise de conscience des dangers que représente
une généralisation des rayonnements HF issu du CPL par le réseau de distribution
sans mesures d'accompagnements physiques de la distribution,
ceci quelque soit les puissances.

CPL
informer la population pour une prise de conscience
d'une forte augmentation de l'électrosmog
et
éviter un nouveau désastre environnemental !.


Par exemple indoor,
 la généralisation des compteurs électriques utilisant la technologie CPL
provoquera à terme un maillage dense de part la " toile d'araignée" que représente
le réseau de distribution d’électricité porteuse de Hautes Fréquences sur tout un territoire.

Malgré l’utilisation dans les zones urbaines souvent en façades d’habitations de câbles torsadés "adaptés" en impédance qui rayonnent moins (photos introduction dossier),
il est absolument nécessaire qu’un tel déploiement s’effectue
avec des câbles et connectiques* totalement blindés ou adaptés
faute de quoi il y aurait une nouvelle forte augmentation de l’électrosmog
.
(*exemple connectique courant faible)

Si tel n'est pas le cas,
cela serait une nouvelle et majeure source d’irradiation en HF
s’ajoutant à celle récente issue des installations des communications mobiles
qui perturbe déjà très fortement le métabolisme des humains
avec les conséquences sanitaires que nous connaissons qui ont défrayé les chroniques.

De plus ce nouveau et vaste transfert d’énergie EM horizontale ne pourrait
qu'aggraver le réchauffement de la planète
.

Next-up organisation.


(Portail de promotion, exclusivement technique et commercial : CPL -FRANCE)

 

 

 

 

CPL_cables_facades_egale_logements_irradies

 

 


- Introduction, Généralités CE -

- Cahier des charges succinct
pour une installation électrodomestique sans nuisance


- Brief tender specifications
for a problem-free electrical household installation

 


Sur cette "vue d'artiste virtuelle" l'arrivée en HT est representée par des pylônes pour une meilleure compréhension,
évidemment ces lignes doivent-être souterraines.


 

 





 

 

 

 


 




 

3

 

 


 


 

4